On vous dit tout sur la finition Diamond Like-Carbon

La performance à l’état pur


À l’origine, le DLC a été développé afin de répondre aux plus hautes exigences de l’aéronautique et du sport automobile. Grâce à ses propriétés hors-normes, on le retrouve dans des pièces d’exception en horlogerie par exemple, et aujourd’hui en coutellerie. WÜSTHOF est le premier fabricant de couteaux au monde à utiliser cette technologie sur un couteau forgé.

Pour obtenir du DLC, il faut utiliser une technique de dépôt physique et chimique en phase de vapeur sous vide. Nous allons donc utiliser un gaz inerte (l’hydrogène) qui va déposer de très fines couches de carbone graphite et de particules de diamants.

C’est une finition obtenue par une transformation très fine de l'acier sur la surface de la lame ; elle n’est donc qu’en surface et non dans la masse. Sur nos couteaux, l’épaisseur de la finition DLC est de 1,5 µm.




Diamond Like-Carbon : une lame aussi solide que le diamant pour des performances exceptionnelles


Cette finition a des propriétés uniques qui se prêtent parfaitement à la performance demandée à un bon couteau.

  • Une finition d’un noir intense qui apporte un vrai plus esthétique.
  • Une lame très dure et résistante (104° HCR au lieu de 58°), donc meilleure longévité du couteau.
  • Haute résistance à la corrosion et à la chaleur.
  • Inaltérabilité.
  • Lame insensible aux influences extérieures négatives, ne craint pas l’acidité.
  • Frottements très faibles, le couteau va glisser dans les aliments (coefficient de frottement acier DLC ~0,08 vs acier avec traitement ordinaire ~1).
  • Propriétés antiadhésives, les aliments ne collent pas à la lame.
  • Propriété hydrophobe, les liquides et le jus des aliments s’écoulent sans tâcher – effet Lotus.




L’aiguisage d’une lame avec une finition Diamond Like-Carbon


Une lame avec un traitement Daimond Like-Carbon ne requiert pas d’outil spécifique, vous pouvez utiliser votre accessoire d’aiguisage habituel.

Quelques recommandations : l’outil d'affûtage ne doit jamais toucher autre chose que le fil de la lame. Le fil n'est pas revêtu, il peut donc être aiguisé sans problème.

Le reste de la lame et la mitre ne doivent pas entrer en contact avec un outil d'affûtage afin d'éviter d’éventuelles rayures et altérations de la finition.

Partager

Paiement 100% sécurisé

Livraison et retours rapides, soignés et gratuits

Conseils et recettes pour vous accompagner

À votre écoute au 03 85 25 50 40